Par le biais d’objets ou d’ouvrages en vitrines et en exposition tactile, vous pourrez découvrir au Musée Valentin Haüy ainsi que dans sa Bibliothèque patrimoniale, l'histoire de la cécité et de sa représentation en France et dans le monde, ainsi que celle de la prise en charge des aveugles et leurs combats pour accéder à la culture, à l’éducation et à la citoyenneté.

Musée Valentin Haüy

Fondé en 1886 par un aveugle, Edgard Guilbeau, en vue de valoriser l’invention du braille et de la situer dans son contexte historique, le musée est aujourd’hui dévolu à l’histoire des aveugles.

Cette histoire a des spécificités françaises.

La prise en charge de la cécité en France remonte à la fondation à Paris par Saint Louis, vers 1260, de l’hospice des Quinze-Vingts. Au siècle des Lumières, Diderot fait du personnage de l’aveugle un objet philosophique. En 1785, Valentin Haüy dirige à Paris la première école jamais ouverte pour des enfants aveugles. Dix ans plus tard, la Convention nationalise cet établissement. En 1825, un élève de l’Institution des jeunes aveugles, Louis Braille, qui a seize ans, finalise un codage tactile de l’écriture qui porte aujourd’hui son nom. En 1889, Maurice de La Sizeranne, élève, puis enseignant de l’Institut national des jeunes aveugles (Inja), fonde une association « pour le bien des aveugles », à laquelle il donne le nom de Valentin Haüy. L’association accueille le musée en son sein.

La présentation est d’abord chronologique et privilégie l’histoire de l’accès des aveugles à l’éducation. Puis, elle s’articule autour de thèmes essentiels à la compréhension du handicap visuel. Les collections sont mises en valeur par un mobilier de style Art nouveau, créé spécialement pour elles en 1907, qui confère à la pièce son atmosphère de cabinet de curiosités.

 

Conditions de visite

  • Entrée libre
  • Ouverture au public le mardi et le mercredi de 14h30 à 17h30.
  • Accueil des groupes sur rendez-vous (sauf vendredi après-midi).
  • Fermeture tout le mois d’août. 
  • Fermeture une semaine en mai, en août, entre Noël et jour de l’an.
 

Contact

Noëlle Roy, conservatrice du musée et de la bibliothèque patrimoniale
Tél. : 01 44 49 27 27 - poste 22 30 ou 22 36
Email : museevalentinhauy@avh.asso.fr

Adresse : 5 rue Duroc, 75007 PARIS

 

Bibliothèque patrimoniale Valentin Haüy

Créée par Maurice de La Sizeranne en 1886, la même année que le musée, la bibliothèque patrimoniale a vocation à rassembler tous documents sur le handicap visuel ou écrits par les personnes touchées par ce handicap.

Outre les ouvrages historiques, certains à caractère bibliophile, la bibliothèque patrimoniale conserve des revues et des archives. On trouve la collection complète des Annales de l’éducation des sourds et des aveugles, 1844-1850 ; de l’Instituteur des aveugles, revue fondée par Joseph Guadet, 1855-1863 ; du Valentin Haüy, créé en 1883, toujours publié sous le titre Valentin Haüy Actualités ; et d’une cinquantaine de périodiques.

Outre le français, majoritaire, vingt-sept langues sont représentées, en premier lieu l’anglais. Les documents en langues étrangères sont, pour la plupart, des revues et des rapports émanant d’institutions.

Les archives sont composées de correspondances, manuscrits, inventaires, albums d’anciennes coupures de presse et plaques de verre, essentiellement des portraits de soldats mutilés des yeux de la Grande Guerre.

 

Conditions de consultation

  • Exclusivement sur rendez-vous.
 

Contact

Noëlle Roy, conservatrice du musée et de la bibliothèque patrimoniale
Tél. : 01 44 49 27 27 - poste 22 30 ou 22 36
Email : museevalentinhauy@avh.asso.fr

Adresse : 5 rue Duroc, 75007 PARIS

 

Soutenir l'association

Engagez-vous

Rejoignez nos 3300 bénévoles ! 

Vous avez envie d'aider les personnes aveugles et malvoyantes à gagner leur autonomie ?

Vous souhaitez vous engager dans des projets pour servir la cause de la déficience visuelle ?