Comme chaque année, la rentrée littéraire est l’événement culturel attendu de l’automne. La médiathèque de l’association Valentin Haüy se met au diapason de l’actualité et propose une sélection de plusieurs titres accessibles aux personnes déficientes visuelles. 

Comme chaque année, la rentrée littéraire est l’événement culturel attendu de l’automne. La médiathèque de l’association Valentin Haüy se met au diapason de l’actualité et propose une sélection de plusieurs titres accessibles aux personnes déficientes visuelles. Céline, non voyante, adjointe au responsable et Laurette, voyante, bibliothécaire de la médiathèque Valentin Haüy, nous présentent les dessous de l’événement.

Bonjour Céline, Bonjour Laurette, quels sont les objectifs de la rentrée littéraire 2016 pour la médiathèque de l’association Valentin Haüy ?

La rentrée littéraire 2016 pour la médiathèque Valentin Haüy consiste à rendre disponible une grande partie de la production éditoriale française accessibles aux personnes déficientes visuelles aux mêmes dates et aux mêmes conditions que pour le public voyant. Nous faisons en sorte de répondre aux attentes de nos bénéficiaires en leur proposant une sélection des titres les plus attendus de la rentrée. Cette simultanéité d’accès aux œuvres est importante car beaucoup de personnes déficientes visuelles souhaitent partager leurs lectures en même temps que leurs proches.

Comment et combien de titres sont sélectionnés par la médiathèque Valentin Haüy pour cette rentrée littéraire ?

Cette année, ce sont soixante-dix titres qui ont été sélectionnés par la commission d’acquisition de la médiathèque pour la rentrée littéraire. La politique d’acquisition de la médiathèque se base sur une charte du développement des collections, l’actualité éditoriale, les retours critiques, les suggestions de nos bénéficiaires … Dans le cadre de la rentrée littéraire, nous sommes attentifs aux titres souhaités par la majeure partie de notre public. Notre sélection est le plus en adéquation avec les envies de nos abonnés, qui sont aussi celles du grand public.

Comment se déroule le travail d’adaptation des œuvres pour cet événement et sur quels supports sont-ils disponibles ?

Une fois la sélection  connue de la rentrée littéraire, nous faisons une demande d’accès aux œuvres auprès de la Bibliothèque Nationale de France qui la fait suivre à l’éditeur concerné. Ce dernier nous envoie le texte en format numérique pour qu’il soit traité et délivré sur des formats et supports adaptés aux personnes aveugles ou malvoyantes. Nous recevons les textes en juillet ce qui nous permet de les adapter pendant l’été. Dans le cadre de la rentrée littéraire, c’est le CERTAM de l’association Valentin Haüy (Centre d'Évaluation et de Recherche sur les Technologies pour les Aveugles et les Malvoyants) qui produit les œuvres en voix de synthèse. Ce système nous permet de sortir un grand nombre de titres dans l’immédiateté de l’événement.
Les œuvres sont disponibles au format Daisy* sur support cd ou téléchargeables sur la bibliothèque en ligne Éole.

 
Photo d'illustration 1 sur 3 Photo d'illustration 2 sur 3 Photo d'illustration 3 sur 3
Machine de
pressage CD
Support cd présenté
par Laurette

Une utilisatrice de la
médiathèque
écoutant
un livre (crédit Nadia Bouda)

Quel est la part des livres travaillés en voix de synthèse à la médiathèque ?

Les livres en voix de synthèse sont minoritaires à la médiathèque (10% de notre offre) car ce système est arrivé récemment dans la production littéraire et notre réseau de partenaires nous transmet des productions avec des voix humaines. La préférence des bénéficiaires va vers celles-ci. Le grand avantage de la voix de synthèse est qu’elle permet une production dans des temps très courts. Cela nous permet de recevoir les livres les plus attendus au moment où ils sont souhaités, notamment sur des événements comme la rentrée littéraire ou alors lors des grands prix de littérature comme le Prix Renaudot ou le Prix Goncourt.  Les personnes déficientes visuelles souhaitent lire quand ils le veulent et surtout en même temps que leurs proches.
Un autre intérêt de la voix de synthèse est que les fichiers texte et audio sont synchronisés et certains logiciels permettent d’écouter et de lire en même temps, ce qui est très bien pour les personnes malvoyantes. Par ailleurs, beaucoup de pays à l’international regardent de très près ce dispositif qui se déploie, car à ce jour seule la France le propose.

Est-ce que cette technique a beaucoup changé le rapport à la littérature pour les personnes déficientes visuelles ?

Dans le cadre de la rentrée littéraire, depuis quelques années grâce à cette technique, nous sommes en mesure de mettre à disposition de nos bénéficiaires un plus grand nombre de titres.
Mais ce qui change le plus la vie des gens, ce sont les lecteurs Daisy. C’est grâce à ce type de matériel qu’ils peuvent accéder à littérature de façon très pratique. Pour beaucoup, c’est une façon de ne plus s’ennuyer, surtout à un âge avancé ou pour cause de déplacements restreints. Le format Daisy* permet d’accéder à de nombreux titres, envoyés ou empruntables directement à la médiathèque sur support cd et téléchargeables de chez soi sur Éole.

Quels sont les autres événements à venir à la médiathèque ?

Nous sommes actuellement en cours de partenariat avec le centre du livre et de la lecture du Poitou-Charentes qui organise tous les ans un prix littéraire : la voix des lecteurs. Cinq livres sont présélectionnés et présentés aux lecteurs ; ces livres sont adaptés pour les personnes déficientes visuelles. Les bibliothèques encouragent les lecteurs déficients visuels à participer aux discussions, aux débats, aux choix et enfin au vote qui est prévu en décembre. Cette année, ce prix littéraire s’étend à toutes les bibliothèques partenaires de la région Centre Limousin Poitou-Charentes et il est relayé dans nos comités régionaux et locaux. C’est une grande tendance actuelle d’organiser des actions culturelles sur un réseau élargi avec nos comités et les bibliothèques publiques partenaires.

L’inscription à la médiathèque de l’association Valentin Haüy est gratuite pour les personnes éligibles (carte d’invalidité ou certificat d’ophtalmologiste certifiant la déficience visuelle et le besoin de supports adaptés). Ce service pour l’autonomie culturelle des personnes déficientes visuelles repose sur la générosité des donateurs de l’association et il est indispensable de préserver une égalité d’accès à la littérature pour tous les publics.

Merci Céline et Laurette pour le temps que vous nous avez accordé à nous faire découvrir les coulisses de la rentrée littéraire 2016 et plus largement les démarches pour une culture accessible à tous, dans les mêmes conditions que les personnes voyantes.

* Format Daisy : DAISY (Digital Accessible Information SYstem) est un format pour livres audio, spécialement conçu pour faciliter la lecture par les personnes déficientes visuelles (aveugles ou malvoyantes) mais aussi pour les personnes empêchées de lire des documents imprimés (personnes rencontrant un handicap moteur ou intellectuel.) peuvent aussi bénéficier des apports des livres audio DAISY.

Contact médiathèque :

Tél : 01 44 49 27 27 – mail : mediatheque@avh.asso.frPage dédiée médiathèque

Je fais un don en ligne

A lire également

Vive la rentrée littéraire pour tous !

Publié le 01 septembre 2016

Dès le 1er septembre et grâce à la médiathèque Valentin Haüy, les personnes déficientes visuelles auront accès aux livres de la rentrée littéraire le jour de leur parution en librairie !

Vive la rentrée littéraire pour tous !

Publié le 01 septembre 2015

Dès le 1er septembre et grâce à la médiathèque Valentin Haüy, les personnes déficientes visuelles auront accès aux livres de la rentrée littéraire le jour de leur parution en librairie !